Recherchervotre prochaine voiture

Recherchervotre voiture neuve

Ma prochaine voiture sera...

  • Pour la ville comme pour la campagne

    Pour la ville comme pour la campagne

  • Pour ma tribu

    Pour ma tribu

  • En classe affaire

    En classe affaire

  • Pour le confort quotidien

    Pour le confort du quotidien

  • Utilitaire

  • Inclassable

    Inclassable

Filtrer les véhicules

Filtrer les véhicules neufs

Filtrer les conseillers

    Équipements de sécurité obligatoires : la liste s’allonge !

    Les constructeurs automobiles et les équipementiers travaillent de concert pour améliorer la sécurité de nos automobiles. Certains sont d’ailleurs tellement efficaces que les pouvoirs publics ont fini par les rendre obligatoires.

    Publié le 22 Nov 2021
    Équipements de sécurité obligatoires : la liste s’allonge !

    Équipements automobiles

    ABS, ESP, ETC : LES ÉQUIPEMENTS DÉJÀ IMPOSÉS

    En Europe, les constructeurs doivent déjà équiper leurs voitures neuves de plusieurs équipements de sécurité. Le système d’antiblocage des roues au freinage, ou plus simplement ABS, a été rendu obligatoire en 2004, comme la ceinture de sécurité 41 ans auparavant. L’ESP, ou correcteur électronique de trajectoire, l’est devenu à son tour en 2014. Cette année-là, l’Union Européenne a aussi imposé aux constructeurs de doter leurs voitures d’un système de surveillance de pression des pneus et de témoins de ceinture non bouclée.  Au 1er avril 2018, le système d’appel automatique d’urgence, aussi connu sous le nom d’ecall, est également devenu obligatoire. Fonctionnant avec une carte SIM, ce dispositif alerte un opérateur en cas d’accident.

    LES ÉQUIPEMENTS QUI VONT L’ÊTRE

    A la suite d’un vote des eurodéputés, de nouvelles règles plus strictes entreront en vigueur en mai 2022, si le conseil des ministres de l’Union Européenne les valide d’ici-là. Le texte prévoit d’imposer l’installation d’une trentaine de technologies à compter de cette échéance pour les nouveaux modèles, et à partir de 2024 pour l’ensemble des voitures neuves. Les constructeurs devront par exemple équiper toutes leurs voitures d’une caméra de recul ou d’un système d’adaptation intelligent de la vitesse, qui avertira le conducteur roulant un peu trop vite sans toutefois intervenir directement. Le freinage d’urgence et l’avertisseur de somnolence deviendront également obligatoires. L’Union Européenne entend aussi imposer la présence d’une boîte noire à bord, ce qui suscite de vifs débats. Elle veut en outre que les constructeurs facilitent l’installation d’un éthylomètre anti-démarrage.

    QUEL COÛT, QUELS OBJECTIFS ?

    L’objectif derrière ce durcissement des règles à venir, c’est bien évidemment d’améliorer la sécurité des usagers de la route. Pour Róża Thun, l’eurodéputée polonaise qui a porté le projet, « cette législation va permettre de sauver des milliers de vies dans les années à venir ». La même Róża Thun estime que l’installation de ces technologies ne fera pas gonfler significativement le prix d’une voiture neuve. « La plupart de ces solutions sont numériques et une production en masse de ces solutions numériques ne rend pas les voitures plus chères », a-elle affirmé dans une conférence de presse. D’après une étude de la commission du marché intérieur du parlement européen, le surcoût de l’ensemble des équipements en question n’excédera pas, à terme, 70 ou 80 euros.

    • Garantie

      Tous nos véhicules sont garantis satisfaits ou remboursés

    • Qualité

      Chaque occasion subit une expertise avant la mise en vente

    • Sécurité

      Faites confiance aux professionnels d'Auto Dauphiné